Afficher un message
Vieux 11/11/2016, 23h46   #1
MarcSilverTriple
Rang 6 - Gary Hocking
Turismo Veloce 800
 
 
Date d'inscription: novembre 2016
Localisation: Isère
Messages: 138

Par défaut Marc, Isère, Tursimo Veloce 800

Bonjour,

Si j'ai bien compris, il faut que je commence par me présenter. Je m'appelle Marc, et j'ai eu mon permis pendant le millénaire précédent . Je vis en Nord Isère, non loin de ce que l'on appelle les terres froides... Cela me donne la chance d'avoir de jolies routes pour faire de la moto, mais il y fait parfois très frais.

En plus de vingt-cinq ans de permis moto, j'ai eu quelques motos.

Comme beaucoup, j'ai commencé sur un quatre pattes japonais, une Suzuki GSX-f 400 Bandit (1991-1996). Le moteur était super creux en bas, et ce jusqu'à au moins 8-9000 tours par minutes, où il commençait à peine à se réveiller pour n'être réellement utilisable qu'entre 12500 et 14500 tours minutes. En termes de comportement, c'était un vrai roadster sportif, et les butées de direction empêchaient toute évolution à basse vitesse. Sur les routes tortueuses, il avait deux butées d'angles : le collecteur à droite, et le support de béquille latérale à gauche…. J’ai eu cette moto pendant 4 ans, fais quelques dizaines de milliers de kilomètres avec, et revendu avant de finir mes études et de partir faire mon service militaire… J’en garde le bon souvenir de son comportement moteur de jouet, proche du deux temps…

Ma deuxième a été la moto dont je ne me rappelle que peu (1998). J’avais commencé à travailler en région parisienne, et au bout d’une semaine de métro, je n’en pouvais déjà plus de perdre près d’une heure à chaque trajet. J’ai acheté un autre quatre pattes japonais mais sans caractère cette fois-ci. C’était une 750 Inazuma, et son seul intérêt était le top case... Quelques mois plus tard, je commençais à penser à la suivante. J’ai commencé à essayer beaucoup de moto, et j’en arrivais à la conclusion que je voulais un trois pattes pour ma moto suivante…

Vint ensuite une Triumph Daytona 955i/T595 (1999-2008). Une moto fabuleuse, avec un moteur à double visage, utilisable sur le couple en bas, et avec une allonge terrible une fois passé le creux des 5000 tours minutes. Au départ grise, elle fut repeinte en une teinte proche de l’orange lucifer suite à une chute sous les tunnels sous la défense. Le moteur a dû être refait suite à cet incident, car moteur tournant moto couchée à gauche, la boite à air se remplissait par le reniflard directement branché en sortie de pompe à huile… J’ai gardé cette moto pendant près de 9 ans, et revendu à mon cousin. Lorsque mon fils et né.



En 2002, j’ai eu pour quelques mois une Triumph Speed Triple 955i achetée d’occasion, pour permettre à ma copine de l’époque de m’accompagner en week-end en Ardèche. Sa SVS 650 était en rade chez son concessionnaire avec une fourche en reliquat. J’ai gardé le Speed Triple près de six mois, alternativement en guidon plat ou en demi bracelets, et le moteur était lui aussi fabuleux. La courbe de couple était plate de bas en haut, et le moteur réagissait à la demande, et ce quel que soit le régime. Je la trouvais presque trop facile, ce qui fait qu’au final, au moment de choisir, je prenais plus souvent la Daytona que la Speed Triple. Elle a été très facile à revendre (j’ai eu plusieurs propositions d’achat durant les six mois, et c’est un ami lyonnais qui me la rachetée).



En 2008, alors que ma femme revendait son TT 600 alors qu’elle attendait notre premier enfant, j’ai acheté une Triumph Street Triple 675, qui devait devenir après la vente de la Daytona la seule moto de la maison. On l’a gardée près d’un an, et revendue alors que ma femme était enceinte de notre second enfant : entre la maison et les enfants, plus de temps ni d’argent pour faire de la moto.



2011, à force, la moto commence à me manquer. Le budget est réduit, et c’est au détour des annonces du bon coin que je trouve un Ducati Monster 620ie Capirex avec quelques travaux à faire à un prix accessible. La moto est de 2005 et a déjà près de 52000 km. J’ai changé l’embrayage, et remplacé les courroies de distribution, et c’est reparti pour un tour… Je l’ai toujours.



Par contre, si j’aime le caractère de ce petit moteur, je ne peux m’empêcher de lorgner vers les 3 pattes d’origine italienne, d’où ma présence sur ce forum.

Je ne sais pas quand je craquerai, ni quand je pourrais m’offrir une MV Agusta, mais cela m’arrivera de manière quasi certaine un jour….

Voilà, c’est tout pour le moment :-)

Update quelques mois plus tard. Après un essai très concluant la semaine dernière, pris une option ferme sur une occasion de Turismo Veloce 800. Livraison la semaine prochaine... Excité, je suis...

Update : J-3. ça s'approche. plus que 3 fois dormir :-)

Update : J'y suis, elle est là.




Dernière modification par MarcSilverTriple ; 11/02/2017 à 00h51. Motif: Update : Ayé, en Turismo Veloce 800
MarcSilverTriple est déconnecté   Réponse avec citation